Erratum sur la procédure de recrutement 2021 en DSAA Design Écoresponsable :
– Suite aux décisions de l’Inspection Générale, les candidats préparant un BTS ont à nouveau accès au DSAA.
– Étant donné la modification des périodes de vacances liée à la situation sanitaire, les candidatures (dossier scolaire papier, book et mémoire en version numérique) seront prises en compte jusqu’au 7 mai 17H.
les étudiants ayant déjà candidaté et souhaitant faire valoir de nouvelles pièces complémentaires d’ici cette nouvelle échéance, peuvent les transmettre via l’adresse mail sur laquelle ils ont déjà postulé.
– Les étudiants de BTS ne présenteront pas de mémoire, cette pièce ne faisant pas partie de leur cursus.

Tous les détails et le dossier pour candidater sont disponibles ici.

Crisscross

À Loewy les pratiques croisées entre la LV1 et les enseignements liés à la recherche en design sont nombreuses. Après le projet d’édition bilingue de décembre, nous avons mené cette semaine une autre expérience mêlant le design et la pratique linguistique. Les DSAA1 ont présenté leur projet de pratique plastique en anglais. Pour interagir avec eux sur leur travail étaient présentes : l’enseignante de LV1, une jeune américaine de Detroit en poste d’assistante d’anglais et une enseignante en design.

Le but de ces sessions est d’aider les étudiants à prendre confiance et à améliorer leur maîtrise de l’anglais en situation professionnelle. Prochaine étape : faire en deuxième année, un compte rendu de recherche en design, en anglais.

Les étudiants de DSAA1, eux seuls du fait des restrictions sanitaires, se sont retrouvés entre Vienne et verdure pour pitcher. 1’30 pour résumer des mois consacrés à la constitution de projets d’entreprises. Cette journée au Poudrier à Limoges, intervient dans le cadre du parcours
entrepreneurial Pepite dont la finale réunira les étudiants nord-aquitains en mai.

 

Souhaitons bonne chance aux étudiants en design de La Souterraine pour défendre leurs projets très engagés socialement et environnementalement.

Mémoires session 2021

Les DSAA2 qui ont fait le choix de construire leur approche théorique bien en amont de la pratique du macro-projet viennent de publier leur mémoire. Voici quelques échantillons des douze objets éditoriaux qui diffusent d’une part leur travail de recherche en design, mais aussi représentent le terme de leur apprentissage sur les deux ans des bases en édition.

 

Ce parcours se déroule en 5 étapes, à travers le workshop édition, le travail sur la revue, la mise en forme du rapport de stage, celles de l’abstract et du mémoire. Ces très beaux objets éditoriaux seront évalués par Léo Favier, professionnel invité, et les enseignants du domaine. La soutenance publique, aura lieu le vendredi 26 mars 2021.

« En mouvement » workshop avec Pierre Charrié

Omniprésents dans nos appareils, les ventilateurs ont été, le temps d’une semaine de workshop sous la houlette de Pierre Charrié, les proies du hacking des étudiants de DSAA1. Répondant au thème « En mouvement » proposé par le designer, ces petites unités techniques ont été piratées et réinvesties dans des productions poétiques faisant intervenir le son, le gonflage, les fluctuations colorées, la série diversifiée, la diffusion olfactive, l’ikebana, allant même jusqu’à intégrer un scénario de design fiction.

 

Graphisme pour Recyclabulle

Conception d’une boîte à outils graphiques pour la communication interne et externe de la structure Recyclabulle, la recyclerie de Guéret et de la Souterraine.
Recyclabulle est une association qui relève de l’Économie Sociale et Solidaire. Le travail graphique réalisé vise à rendre la structure autonome dans la réalisation de ses supports internes ; elle a également pour enjeu de rendre explicite la dimension écoresponsable liée à la seconde vie des objets et à la réduction des déchets.

 

Les images correspondent à la présentation des projets à Recyclabulle, à la Souterraine, avec différents membres de l’association en décembre 2020.

PIERRE CHARRIÉ EN WORKSHOP

Le designer Pierre Charrié, sensible à une approche expérimentale du design mettant à l’honneur le sens du geste et le travail du son, et dont de nombreuses créations allient poésie et technologie, animait cette année le workshop « Forme » des DSAA1 sur le thème en mouvement.

 

Les étudiants étaient invités en binômes à créer objets et dispositifs à partir de moteurs de ventilateurs. En attendant la publication prochaine des projets, voici quelques clichés work in progress :

Présentation des financements des entreprises

Lors des différentes étapes de la découverte du parcours entrepreneurial, les étudiants de DSAA1 réalisent des études de marché, choisissent la forme juridique de leurs entreprises et bâtissent le plan d’affaire dont l’incontournable partie financière.

 

Une réunion d’information, organisée en collaboration avec la pépinière d’entreprise de la Souterraine a permis aux étudiants de découvrir les financements proposés dans le cadre des créations d’entreprises. Les différents dispositifs pour renforcer les fonds propres et aider les entrepreneurs sur le territoire ont été présentés par Initiative Creuse, France Active Limousin et la région Nouvelle Aquitaine.
Des échanges, portant sur les prévisionnels financiers de chaque projet d’entreprise porté par un groupe d’étudiant, ont clôturé cette intervention.

RÊVER D’ICI

Les étudiants sont engagés dans un projet de design global consistant à formuler des hypothèses désirables pour le futur de La Souterraine. Répondre par le design à l’incitation rêver d’ici consiste à mobiliser le projet comme moyen de dessiner de nouveaux imaginaires : scénariser des pratiques alternatives, contextualiser et rendre crédibles de nouveaux modèles de relation au monde, lever des blocages, faire réagir aussi et réfléchir…

Les propositions des étudiants, réunis en micro agences, pourront constituer un ensemble de projections, de dispositifs formels et de scenarii  afin d’engager auprès de la population un nouvel imaginaire pour une autre relation au territoire qu’elle habite ou fréquente.