Les DSAA2 ont travaillé à la conception et à la réalisation d’une image-concept. Au terme de la rédaction de leur mémoire, l’objectif était de produire une image, via un travail photographique, qui synthétise au moins un aspect jugé fondamental de leur recherche en design exprimé par un écrit.

Ce travail fut accompagné par le photographe Antti Ahtiluoto. Ce workshop articule trois objectifs : d’une part celui de produire une image qui amène l’étudiant à basculer du texte à la mise en image d’une facette de son travail de recherche. Ensuite, il est question d’apprendre à travailler en utilisant l’anglais comme langue véhiculaire. Ce projet qui associe une enseignante en LV1 et une enseignante en design engage une pratique de l’anglais dans le travail en design. Pour finir, le troisième objectif de ce workshop est de faire découvrir un système culturel différent du notre. En travaillant avec une personne de culture nordique les étudiants de DSAA ont l’occasion de saisir, en creux, ce qui fait la particularité de leur propre culture et en même temps, s’ouvrent à l’altérité finlandaise.

Le résultat de workshop a fait l’objet d’une restitution en anglais et sera utilisé dans le projet éditorial qui concerne les mémoires évalués en mars.
Merci à Antti Ahtiluoto d’être venu pour cette semaine de workshop et bravo à tous les DSAA2 pour leur implication dans cette session de travail intense.

La créativité se nourrit des enjeux de notre époque et de sa diversité territoriale

La visite de la SOMAC, industrie sostranienne, par les étudiants de DSAA 1 s’inscrit dans cette approche. Ils ont pu découvrir concrètement les enjeux sociaux, sociétaux et environnementaux auxquels doivent répondre les entreprises. Les échanges avec l’un des repreneurs salariés de l’entreprise ont permis d’aborder, sous le prisme de la réalité de terrain, des sujets tel que le traitement des déchets, la gestion des compétences et les qualités requises des chefs de projets. Aborder la nécessaire transition sous de nombreux angles, économique, énergétique, managérial représente un défi de taille pour les acteurs économiques auquel le design apporte des éléments innovants par son approche créative. Designers écoreponsables engagés, les étudiants de la Cité Loewy ont adopté la mobilité décarbonée, vélo et marche, pour rejoindre le site de l’entreprise.

Faire le point sur le travail de recherche en design

Pour la présentation de l’avancée de leurs travaux de recherche en design, les DSAA2 ont bénéficié du regard et des conseils de deux jeunes doctorantes. Noémie Chataignier, normalienne, explore le design capacitaire : dispositifs et conception en contexte de soin ; elle est encadrée par Jean-Philippe Cobbaut et Cynthia Fleury. Anne-Cécile Cochet, mène une recherche associée au monde de l’entreprise (Saint-Gobain), son sujet est : Le design pour le réemploi des matériaux de construction : cas d’étude sur les plafonds démontables. Toutes les deux considèrent que le designer est là pour prendre soin du monde, et faire que l’effet de design soit conduit de façon à résoudre les problèmes qui lui incombe de la manière la plus légère possible. Leurs travaux de recherche visent à déclencher une pratique du design qui renoue avec l’éthique.

les étudiants ont présenté leur travail, puis après un temps de questionnement et de conseils, ils ont pu échanger librement avec anne-Cécile Cochet et Noémie Chataigner pour évoquer leurs parcours et à leur tour exposer leurs intentions pour la période post-diplôme.
Un grand merci à Noémie et Anne-Cécile pour leur efficacité et leur simplicité généreuse dans l’échange.

Workshop édition avec le graphiste Thomas Rochon

Un Sept Picoty,

Playtime,
Nos objets à la con,
Trois workshops, le premier tourné vers le design participatif, le second vers le dessin de la forme et le troisième vers la satyre de la rhétorique publicitaire.
Les étudiants ont d’abord été rédacteurs pour proposer des articles explicitant leur pratique sous l’angle pédagogique. Sous la houlette du designer Thomas Rochon (https://www.qqvvv.net), ils sont devenus ensuite metteurs en page, imprimeurs et relieurs.

Les ouvrages produits sont variés et explorent également les possibilités graphiques et l’ergonomie de lecture de l’écriture inclusive.
Les exemplaires seront consultables lors des Journées Portes Ouvertes prochaines de l’établissement.

STARTER !

Les étudiants de DSAA1 mention design produit sont invités à reconsidérer nos appareils électroménagers énergivores à leur mise en route et dont l’utilisation ultra-confortable n’engage plus une implication consistante ni du corps ni de l’intellect des utilisateurs.
Il est ici question de réfléchir aux incidences du rajout d’une fonction starter lisible, entre le geste et les rapports de sens entre l’action, la ressource et la fonction.

DIPLÔMES 2022

Les étudiants de la neuvième promotion viennent de présenter leurs travaux de recherche en design. Ce moment si particulier lors duquel ils finalisent leur cursus les fait glisser d’un statut d’étudiant à celui de jeune designer. Cette année des questions très diverses été à nouveau débattues et projetées : la place des toilettes sèches dans l’espace public, le sens entre nos gestes quotidiens et la préservation des ressources, la question de l’attention dans une société en proie à l’étourdissement et au divertissement, la place des femmes dans la ville, « l’ensylvestrement » de l’habitat ou l’arbre comme figure de reconnexion au milieu, l’avenir des gares rurales du réseau ferré limousin, et bien d’autres sujets tout aussi engagés.
Cette année le jury était présidé par Boris Bouïssaguet (Inspecteur Académique Arts Appliqués) assisté par Ann Pham Ngoc Cuong et constitué des professionnels Sophie Samary (architecte), Marin Baudin (paysagiste), Manon Ménard (designer graphique), Thomas Rochon (designer graphique), Véronique Eloy (directrice de Perspective et des Ateliers de Perspective), Émilien Rouet (directeur de communication) et des enseignants Ann Catherine Céard-Adam, Laurence Pache, Anne Pham Ngoc Cuong, Bertrand Courtaud, Christophe Recoules et Julien Borie.

Félicitations à tous nos jeunes diplômés et bonne continuation dans le design pour un monde réel !