Workshop Photo avec Charles Fréger

Charles Fréger est venu travailler avec les DSAA 2 sur leur projet photo.
En octobre, il avait donné une conférence aux DSAA1 qui travaillaient alors sur un projet débutant par une série.
En Janvier, après la rédaction de tout ou partie du mémoire  (60 000 signes pour les options 1 et de 40 000 signes pour les options 2), il était temps pour les DSAA2 de revenir au visuel.
Après avoir présenté à Charles leur projet d’image, échangé avec lui sur ce que peut dire une image de façon involontaire… ou pas, ils ont choisi leur site, ou monté à l’école leur set up de prise de vues.

 

Entre le champ d’un jardin partagé, le rayon corn flakes d’une grande surface, un lavomatic, ou un poulailler, les étudiants accompagnés de Charles ont appris à oser mettre en place de quoi faire une image qui ose l’énigme…mais ne renonce pas au sens.

 

Charles Fréger les a bousculé, stimulé. Marie-José Mondain dans Homo spectator explique qu’une bonne image engage la mobilité de celui qui la regarde, ce qu’elle explique, en citant Godard : « Pour voir il ne faut pas avoir peur de perdre sa place. »
Ce workshop était une chance pour nos étudiants !

Prosperity without growth

Semaine 50, les DSAA1 ont fait leur workshop édition. Accompagnés par Mahaut Clément, ils ont mis en forme un extrait de texte de Tim Jackson sous forme d’un ouvrage bilingue. Le set typo comportait cette année la Regime de Barnbrook, ce caractère typographique est une superbe relecture critique des mécanes de la période victorienne, période à laquelle la monarchie du royaume britannique a fusionné avec le capitalisme industriel. Les postions de Barnbrook quant à la façon dont la prospérité s’est faite à l’époque de l’ère industrielle naissante, sont claires et aujourd’hui, il faut changer de régime. Son engagement pour le mouvement Occupy London et pour Adbusters en témoigne. Tim Jackson est aussi britannique et son ouvrage propose de redéfinir la prospérité en interrogeant de façon drastique les paramètres qui nous conduisent à faire de la croissance une priorité absolue.

 

Cette semaine de travail, fait converger les enseignements, en humanité moderne, en économie, ceux dispensés en anglais, et la pratique du design.

 

Sur le plan pratique, les étudiants ont défini leur positionnement par rapport au texte, composé leur iconographie, construit leur grille, et façonné 4 ouvrages, ils ont utilisé les graveuses laser, ils ont pu sérigraphier et travailler sur des supports d’une grande diversité.

 

Bravo à tous !