Revue de projets avec Pierre di Sciullo

Les étudiants de DSAA1 DG ont présenté le début de leur travail concernant la commande d’une signalétique pour guider les visiteurs souhaitant découvrir le parcours des 52 croix de Crozant. Ces croix de pierre, qui furent confectionnées avant l’an 1000 forment un circuit qui serait à découvrir à travers un accompagnement dont les étudiants doivent penser les modalités sur les plans culturels et techniques. Ce projet passionnant et ambitieux leur a donné l’occasion de bénéficier de la justesse du regard de Pierre di Sciullo.

Ce jour-là, la vie offrit une belle convergence : Vincent Perrottet qui était revenu pour l’exposition des affiches réalisées pendant son workshop en septembre, et probablement aussi pour assister à la conférence de Pierre di Sciullo, s’est joint à la présentation. Ainsi, il y eut échange, débat, et prise de position : il n’y a pas de doute, les étudiants se souviendront de ce moment fort du premier semestre de leur DSAA.

LOCALISATION, la revue des stages 2019

Les DSAA2 viennent de boucler leur numéro hors série de la revue en cène consacré à leurs stages.
L’objet éditorial sera diffusé auprès des instances de la Région Nouvelle Aquitaine qui finance une partie des frais liés aux stages, afin de présenter de façon collégiale et concrète l’idée qui anime les douze semaines de stage. Il s’agit de partir pour acquérir l’acuité nécessaire quant au regard critique à poser sur ce qui fait notre quotidien, et ainsi conduire la recherche en design de façon perspicace.
Le stage c’est faire l’apprentissage du monde professionnel et… rencontrer l’inattendu.

Ce numéro de la revue est composé avec la Marianne de Benoît Bodhuin. Ce caractère est plein d’inattendu, transformable, modulable : il va jusqu’à s’imposer pour structurer plastiquement la mise en page. La Marianne fut associée à l’Andralis. La couverture, est sérigraphiée sur The Tube de Favini en 340 gr, l’intérieur est composé de Cyclus 115 gr (100% de fibres recyclées post-consommation sans azurants optiques, ni chlore) associé à quelques feuillets en Cocoa, coloris champagne truffle beige, signé James Cropper (fabriqué à base de fibre recyclées de cabosses de cacao).

numéro consultable et téléchargeable ici

Conférence Pierre di Sciullo

Pierre di Sciullo, graphiste et typographe à l’immense talent, est venu passer une journée au Pôle Supérieur de Design de Nouvelle Aquitaine. Le matin, il a donné une conférence à une centaine d’étudiants. Il a présenté essentiellement son travail pour son ouvrage l’Or de la Fougue. La possibilité d’une double lecture, via un travail de l’architecture de la page et celui d’une approche débridée de la dimension sonore de la langue que ses expériences graphiques nous ouvrent, ont été au cœur de cette matinée. Le lettrage manuel, qui fait image et initie l’élasticité mentale du lecteur a fait rire, réfléchir, et bifurquer notre esprit. Ainsi, nous sommes sortis de cette mâtinée l’imaginaire délié.
L’après-midi, il a donné aux étudiants de DSAA1 en option graphisme, son avis et des conseils, au sujet du projet de signalétique, sur lequel ils travaillent en ce moment.

MODULE MANAGEMENT

Anne-Gaëlle Burban, consultante en management, Directrice des Ressources Humaines d’Evolis23 et psychanalyste, accompagne depuis plusieurs années les étudiants de DSAA1 dans la gestion des projets en développant outils et stratégies visant à favoriser une perception accrue et une meilleure gestion des paramètres de projet relatifs au groupe, à l’individu et à la tâche. Le module comprend des apports théoriques et des ateliers de mise en pratique.

Au travers de situations métaphoriques, les étudiants sont invités à expérimenter et analyser les interactions, les difficultés, les leviers positifs au sein de projets de design global et à bâtir une structure projet plus efficiente et épanouissante pour l’équipe et l’individu.

Workshop de rentrée 1+1=1

De retour de leur Week-end d’intégration, en groupes pluridisciplinaires, les DSAA1 ont attaqué la phase de conception du projet intitulé 1+1=1. Accompagné par Vincent Perrottet sur deux jours, ils ont mis en relation une photographie qu’ils avaient prise sur le site du Moulin des Templiers avec un fragment de texte de Gilles Clément. Ces phrases étaient extraites des trois ouvrages qu’ils avaient eu à lire pour la rentrée : L’Abécédaire, Alternative Ambiante et Le Manifeste du Tiers-Paysage.

 

Ces compositions seront ensuite prétexte à découvrir l’atelier de sérigraphie, car les DSAA1 tireront 5 exemplaires de leur affiche comportant le texte de Gilles Clément, annoté, mis en forme et mis en page de façon à souligner le sens qui s’articule avec l’image photographique.
Ces productions sont la réponse à une commande de la part du club du livre de Fursac, et elles seront exposées au moment de la Journée du Livre, le 6 octobre 2019 à Fursac.

Week-end d’intégration

Pour la huitième promotion du DSAA Design éco-responsable, l’intégration s’est passée au Moulin des Templiers au bord de la Gartempe. Invités par Anne-Marie et Lucien Doré, les 21 DSAA ont campé deux nuits. Ils ont découvert un lieu, qui fut un Moulin Papetier, mais qui a surtout été méticuleusement restauré afin d’en faire un espace assez magique pour découvrir la Creuse.

 

Au réveil de la première nuit, l’équipe leur avait installé une exposition des 10 affiches typographiques politiques de Vincent Perrottet dont le message s’articule avec les photographies de Myr Muratet. Les étudiants ont écouté Vincent Perrottet leur expliquer le sens et la mécanique de ces images.

 

Après ce temps dédié au rôle de l’image, à son pouvoir, à sa capacité à devenir un objet de dialogue, les étudiants ont été invités à une lecture du site par Gilles Clément.
Au fil de la marche, ils ont appris comment on regarde le paysage et ce que cela peut ouvrir comme perspectives métaphoriques lorsqu’on est designer éco-responsable.

 

Un très grand MERCI à Gilles et Vincent qui ont fait de cette journée un moment initiatique pour les nouveaux DSAA de Raymond Loewy.

Workshop Roman photo

En équipe, à partir d’objets exprimant la vacuité de notre société de consommation, les étudiants de DSAA1 étaient sollicités le temps d’un workshop de 3 jours pour concevoir un roman-photo mettant en exergue l’irrationalité de la dépendance et de l’émerveillement que nous entretenons vis à vis d’objets fonctionnels mais proprement ridicules.

Diplômes 2019

Fin juin, les étudiants ont présenté leurs projets de diplôme.

 

Ils ont dévoilé leurs processus et résultats de recherche au travers de projets prospectifs . Cette année encore, les terrains de recherche étaient particulièrement divers et engagés dans toutes les dimensions de l’éco-responsabilité : de la refonte des imaginaires déchets/territoires à la réintroduction du cheval en milieu urbain, en passant par l’éducation à la pluralité culturelle comme ressource anthropique, la sensibilisation à la biodiversité par le design sonore ou encore l’aléatoire en tant que facteur pour apprivoiser la décroissance, etc.

 

Cette année le jury  présidé par Denis Bernard (photographe et enseignant chercheur) accompagnés des designers Adrien Demay (design de services DTA), Antonin Boyer (architecte – collectif BSP), Juliette Tranchant (‎Chargée de mission Architecture et Paysages Pays Ouest Creuse), Émilien Rouet (Directeur artistique, Limoges), Matthieu David (Graphiste et DA pour les magazines Fisheye et Be Contents), Paul Alleyrat (design produit et retail), Elisabeth Charvet (DSAA Design graphique), Anne-Catherine Céard (DSAA Design graphique), Lucille Thiery (DSAA Design d’Espace), Laurence Pache (DSAA Philosophie), Sophie Clément (DSAA Humanités modernes), Christophe Recoules et Julien Borie (DSAA Design produits), a tenu a décerner deux « mentions agence » à deux binômes d’étudiantes ayant mené un projet de design global commun.

 

Tous les projets seront consultables dans le prochain numéro de la revue En Cène. Félicitations à nos jeunes diplômés !

Distiller les signes

Les DSAA1-DG ont été sollicités par la distillerie Baptiste François basée dans la Drôme. Baptiste travaille selon le principe de l’économie circulaire et ses produits portent le label AB. Le travail de direction artistique qu’ont conduit les DSAA1-DG a été soutenu à l’oral devant le commanditaire et la graphiste Mahaut Clément venue apporter son regard professionnel. Au final, une étudiante va se voir confier le développement, qu’elle réalisera en agence, afin de bénéficier d’un cadre différent de celui de l’école. Les projets d’UE7 sont destinés à ouvrir de façon convergente à la dimension recherche tout en offrant parfois la possibilité de traiter directement avec le monde professionnel.